Domaines de la famille Carsenac et de Rumet-Carsenac en Limousin et Marche
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Documents héraldiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Sindanarie
Famille Carsenac
avatar

Messages : 683
Localisation : Variable

MessageSujet: Documents héraldiques   Lun 8 Fév - 14:21

nebisa a écrit:



Héraldisme
Fief Seigneurial
Description du Blason :D'argent à l'arbre de sinople surmonté d'une colombe de gueule, au chef cousu d'azur chargé de trois étoiles d'or
Ancien nom :
Devise :
Actuel Seigneur : Dame Sindanarie
Ancien Seigneur :
Nom des habitants :

Seigneuries historiques :


Seigneuries RR octroyées :




Généralités historiques
  • Site gallo-romain.
  • Paroisse citée au début 11ème, possession de l'abbaye de Tulle disputée par le prieuré de Bort.
  • Le prieur de Viam était seigneur sous la juridiction de Treignac.
  • Barrage sur la Vézère.


Vestiges préhistoriques et antiques
  • Vestiges gallo-romains des Eteules.


Architecture civile
  • Manoir de Monceaux.


Architecture sacrée
  • Eglise romane 12ème (IMH).
  • Croix de granit.


Sites

  • Lac de barrage* de Viam (SI), sur la Vézère.
  • Etang de Condeau.


Ressources et productions

  • Bovins, ovins, porcins.


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé


Dernière édition par Sindanarie le Mar 9 Aoû - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Famille Carsenac
avatar

Messages : 683
Localisation : Variable

MessageSujet: Re: Documents héraldiques   Lun 8 Fév - 14:21

nebisa a écrit:
    A tous présent et advenir salut.

    Nous, Nebisa de Malemort, dicte « Marche », Héraut du Limousin et de la Marche,Maréchal d'Armes Royale après consultation des édicts de l'Hérauderie de France, validons et contresignons les procédures d'anoblissement proposée par la comtesse Ewaele.

  • Dame Sindanarie est élevée au titre de Dame de Viam et portera :

    D'argent à l'arbre de sinople surmonté d'une colombe de gueule, au chef cousu d'azur chargé de trois étoiles d'or



    Afin d'attester de la conformité de nos mots, nous imposons de nostre mains nostre scel et cachetons ce jour la présente déclaration rédigée en la Chapelle Sainct Antoyne le 12 éme jour de Janvier 1457 sous le glorieux régne du Roy Levan.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Famille Carsenac
avatar

Messages : 683
Localisation : Variable

MessageSujet: Re: Documents héraldiques   Sam 13 Mar - 7:26

Sceaux de Sindanarie Carsenac



L'utilisation des sceaux :
- La cire Verte est utilisée pour des documents à vocation intemporelle
- La cire Or est utilisée pour les actes à portée administrative
- La cire Rouge est utilisée pour la sphère de la correspondance privée

Rappel : toute usurpation de sceaux peut faire l'objet de poursuites...

Mention du baptême de Sindanarie dans les Registres de l'Eglise Aristotélicienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Famille Carsenac
avatar

Messages : 683
Localisation : Variable

MessageSujet: Re: Documents héraldiques   Mar 9 Aoû - 10:24

Citation :
Par la présente, Nous, Nynaève de Gaudemar, Vicomtesse de Clermont en Trièves, dict « Dauphiné » Heraut d'Armes Royal faisons acte de la demande de Argael Devirieux, dict "le fier", Vicomte de Monestier de Briançon, Baron de La tour du Pin et Seigneur de Saint Giraud quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Monestier de Briançon sise au fief nommé Le Freyssinet , à Dame Sindanarie Carsenac, Dame de Viam, Grande Académicienne Royale de France, Ecuyère de la Licorne .


Après recherches héraldiques dument entérinées, le Fief du Freyssinet est bien seigneurie de Monestier de Briançon

Elle portera: «d'Azur au huchet d'or chargé en chef de trois coquilles de même» soit, après dessin :





Nous joignons pour compléter le dossier une lettre manuscrite d’Argael Devirieux, Vicomte de Monestier de Briançon, Baron de La tour du Pin et Seigneur de Saint Giraud attestant de sa volonté de bailler à Dame Sindanarie Carsenac, Dame de Viam, Grande Académicienne Royale de France, Ecuyère de la Licorne, le fief de Freyssinet


Argael a écrit:
Au hérault d'Arme du Lyonnais-Dauphiné, Nynaeve dite la modeste, Vicomtesse de Monestier de Clermont, Dame de Mornant, du Glaizil et d'Anthon,


Salut et paix,

Par la présente, nous vous sollicitons pour un anoblissement à une date à définir selon vos disponibilité à Lyon..

J’ai comme souhait d’anoblir à l’occasion deux personnes de valeurs oeuvrant de manière admirable pour la grandeur de leur province et de la France. Il s’agit de Dame Sindanarie Carsenac, Dame de Viam, Grande Académicienne Royale de France, Ecuyère de la Licorne, et de Sa Grandeur Lily-Jane de Cognin Franchesse Casaviecchi Von Waldershut, Comtesse de Lavaur, Dame de Labastide Saint Peyre.

A la première je suis désireux d’octroyer les terres du Freyssinet et la seconde les terres de Lauzet les deux se trouvant sur mes terres de Monestier de Briançon.

Qu’Aristote veille les officiers portant caducés.

Cordialement
Faict à Lyon le XIII ème jour du mois de Juin de l'an de grasce MCCCCLVIII.

Argael Devirieux

Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous certifions, avoir été le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le vingt-huitième jour du mois de juin 1458 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Levan le troisième de Normandie.




Maximien a écrit:

Héraldisme
Fief seigneurial vassal de Monestier de Briançon
Description du Blason : D'azur au huchet d'or chargé en chef de trois coquilles de même
Ancien nom :
Devise :
Actuel Seigneur : Sindanarie Carsenac
Ancien Seigneur :
Nom des habitants :


Seigneuries historiques :








Seigneuries RR octroyées :







Généralités historiques








Vestiges préhistoriques et antiques







Architecture civile







Architecture sacrée




.

Sites


  • Montagne




Ressources et productions





Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé


Dernière édition par Sindanarie le Mar 9 Aoû - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Famille Carsenac
avatar

Messages : 683
Localisation : Variable

MessageSujet: Re: Documents héraldiques   Mar 9 Aoû - 12:41

Citation :
Nous, Perrinne de Gisors-Breuil, Roy d'Armes,

A toutes et tous que la présente liront ou entendront,

Par la présente, après consultation du collège héraldique, faisons acte de la demande de Dame Sindanarie Carsenac, quant à l'octroi d'un fief de retraite de qualité vicomtale sur les terres du Limousin-Marche; comme les lois Héraldiques l'y autorisent.

Après recherches héraldiques dument entérinées, confirmons que le fief des Cars est bien fief du Comte du Limousin-Marche.

De même que l'écu se référant au dict fief est de gueules, au pal de vair , soit, après dessin :



Qu'afin que nul ne puisse contester la vigueur et l'autorité de la présente, apposons notre scel.

Faict le vingtième jour du mois de juillet de l'An de Grasce Mil Quatre Cent Cinquante Neuf.

Ingeburge a écrit:
Héraldisme



Fief Vicomtal
Description du Blason : De gueules; au pal de vair
Ancien nom : Quadris
Devise : Fais ce que dois, advienne que pourra.
Actuel Seigneur : Sindanarie de Carsenac
Ancien Seigneur :
Nom des habitants : [Non renseigné]

Seigneuries historiques :


Seigneuries RR octroyées :


Généralités historiques

A la fin du XIe siècle, Ramnulphe de Lastours, donne à l'Abbaye Saint-Martial de Limoges, la villa de Quadris, "village des Cars", situé dans la partie boisée de la vaste paroisse de Flavignac. Le village paraît déjà doté d'une chapelle Sainte-Marie-Madeleine. L'abbaye y fonde rapidement un prieuré formellement attesté dès les premières années du XIIe siècle.

Vers 1280, s'éteint la famille de Flavignac inféodée aux Lastours depuis le XIe siècle. C'est sans doute ce qui favorise l'apparition et le développement de la seigneurie des Cars. Ce nouveau fief, d'abord aux mains de la famille de Barry, puis de la famille de Pérusse dès le milieu du XIVe siècle, paraît formée au début principalement de territoires de l'ancienne paroisse de Flavignac (communes actuelles de Flavignac et Les Cars). Progressivement, les nouveaux seigneurs vont s'émanciper des Lastours (ils finiront même par racheter la seigneurie de Lastours (commune de Rilhac-Lastours). Rapidement, également, les Pérusse, vont prendre le nom de Pérusse des Cars, parfois écrit Pérusse d'Escars.

Le château, qui n'est probablement au début qu'une simple maison-forte, à quelques centaines de mètres du prieuré de Saint-Martial, sera progressivement reconstruit pour devenir une véritable résidence.



Vestiges préhistoriques et antiques

Les vestiges gallo romains des Cars se situent sur le plateau de Millevaches, à deux pas de Pérols sur Vézère et de Saint Merd les Oussines. Dispersés dans un vallon, en pleine nature, de gigantesques blocs de granit rappellent la présence en ces lieux d'un ensemble cultuel et d'une habitation. Au gré des différentes périodes de réchauffement du climat, de l'augmentation de la population et des vagues de colonisation, la forêt originelle a fait l'objet de défrichements. Au cours du Ier millénaire avant J.-C., l'ensemble du plateau est mis en valeur. Le pays se maille d'un réseau dense de domaines agricoles aux mains de propriétaires privés. Le mode de vie romain pénètre le territoire à partir du Ier siècle après J.-C., comme en témoigne l'architecture des bâtiments et notamment le système d'alimentation en eau avec le célèbre Bac des Cars. Ce monument se compose en fait de deux parties : un ensemble funéraire et une villa gallo-romaine.

  • L'ensemble funéraire : Cet ensemble comprend deux monuments funéraires. L'éparpillement des blocs s’explique essentiellement par le fait que ce site a longtemps servi de carrière aux habitants du voisinage. Les deux édifices étaient construits selon les mêmes techniques: les blocs de grand appareil, taillés et ajustés, étaient assemblés à joints vifs et maintenus entre eux par des crampons scellés au plomb. Des dalles de granite avec feuillure constituaient la couverture des monuments. Au centre du monument nord, un coffre destiné à abriter les restes d’une incinération, inséré dans le dallage, précise le caractère funéraire. La même fonction peut être attribuée au monument sud mieux conservé. La crémation était d'ailleurs le principal mode de sépulture de l'époque. Cet ensemble correspond à des édifices privés à caractère funéraire. La date de leur construction ne semble pas être antérieure à 150 et devrait même se situer vers la fin du second voire au début troisième siècle.

  • Une villa Gallo-Romaine : Cette partie du site est caractérisée par une grande cuve monolithe (taillée dans un seul bloc de pierre en granit), connue sous le nom de Bac des Cars (dimensions: 2,75 m sur 2 m, pour une hauteur de 1,75m). C'est le réservoir d'eau qui grâce à des canalisations en plomb alimentait une piscine chauffée et une vasque avec jet d'eau.Ce bâtiment comprend au moins deux parties. La plus ancienne, située à l'ouest, dont l’étude du mobilier recueilli permet de situer la construction dans le second quart du IIème siècle. La seconde partie peut dater de la fin du IIème ou du début du IIIème siècle. Elle correspond à une profonde modification du bâtiment accompagnée d'un agrandissement. Il s'organise alors autour d’une cour bordée par une galerie couverte qui dessert différentes salles. Une chaussée d'étang ruinée subsiste en aval.Les fouilles attestent que le bâtiment n'a pas été abandonné à la suite d'une destruction violente; sa désertion serait liée aux mutations économiques provoquées par les invasions germaniques qui ravagaient la Gaule vers 275-276. Le caractère privé et monumental des monuments, la qualité des aménagements de l’habitat, associés à la découverte d’objets en rapport avec un usage rural permettent de voir là la demeure d’un riche propriétaire terrien.



Architecture civile
/


Architecture sacrée
  • Église paroissiale de la Nativité-de-la-Très-Sainte-Vierge : L'église des Cars est un assemblage d'architectures d'époques différentes. La partie basse du chevet, ses absides et la croisée du transept semblent être les plus anciennes et peuvent être apparentées au style roman. La nef quant à elle présente les caractéristiques du style gothique plus facilement reconnaissable au niveau de la porte ouest de l’édifice. Enfin le clocher-tour bâti en lieu et place d’un clocher-peigne constitue en 1920 les derniers travaux majeurs effectués sur l'église.

  • La Bonne Fontaine : Les bonnes fontaines ou fontaines miraculeuses sont des sources, souvent isolées dans la nature, auxquelles on attribue toutes sortes de vertus curatives et sur lesquelles les hommes ont bâtis des fontaines. La Bonne Fontaine ou Font de Saint Fiacre située au cœur de la forêt des Cars a pour vertu de guérir les bêtes à cornes. Les ex-Voto et les bouquets de fleurs témoignent d’une dévotion encore vivante, on y venait généralement le lundi de Pentecôte et le jour de la Saint Fiacre.



Sources
http://www.lescars87.com/
http://www.jedecouvrelafrance.com/f-927.haute-vienne-vestiges-cars.html
http://lamaisondugranite.free.fr/article.php?num=014
www.saint-ybard.fr/UserFiles/File/histoire-generale-3.pdf+les+cars+seigneur&hl=fr&gl=fr&pid=bl&srcid=ADGEESj7Wv_1TvLIVwQcECutL4QBrLg_MISa0_h02lRyEWzgOBS18Z5lu8SBLEOrpHyPl-RPED5-msji57bN-_VP_Z3kj52oV3vH77PaK-7JnZj9oEyBPROrP9OLyeWnxSJWFGeZBsJx&sig=AHIEtbRMEen0Sgf_cYxn_AO7te46hZaRdg" target="_blank" rel="nofollow">http://docs.google.com/viewer?a=v&q=cache:WB5FuYZf3kMJ:www.saint-ybard.fr/UserFiles/File/histoire-generale-3.pdf+les+cars+seigneur&hl=fr&gl=fr&pid=bl&srcid=ADGEESj7Wv_1TvLIVwQcECutL4QBrLg_MISa0_h02lRyEWzgOBS18Z5lu8SBLEOrpHyPl-RPED5-msji57bN-_VP_Z3kj52oV3vH77PaK-7JnZj9oEyBPROrP9OLyeWnxSJWFGeZBsJx&sig=AHIEtbRMEen0Sgf_cYxn_AO7te46hZaRdg
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_P%C3%A9russe_des_Cars




Fiche réalisée par Arnaut de Malemort et complétée par Ingeburge von Ahlefledt-Oldenbourg, blasons et oriflamme de la même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Documents héraldiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Documents héraldiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» insérer un de mes documents
» Documents sur la 1e guerre mondiale 14-18
» documents pdf
» DOCUMENTS GUERRE DU GOLF (DESERT STORM)
» QUELS DOCUMENTS FAUT-IL CONSERVER ET COMBIEN DE TEMPS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille Carsenac et de Rumet-Carsenac :: Seigneurie de Viam :: Le Domaine seigneurial :: Le château :: La bibliothèque :: Rayonnages-
Sauter vers: