Domaines de la famille Carsenac et de Rumet-Carsenac en Limousin et Marche
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Ténébreux en plein jour ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Newton

avatar

Messages : 2

MessageSujet: Un Ténébreux en plein jour ...   Mar 10 Avr - 13:29

Mais où était-elle passée cette fichue missive ? C’était pourtant pas faute d’en recevoir des tonnes qui l’empêchait d’y prêter attention … Enfin si, des missives en sa qualité de Prévôt de la Licorne il en recevait par paquets complets chaque jour, mais des strictement personnelles cela n’arrivait que quelques fois par an, et encore … Où avait-il bien pu la ranger ? Certainement en un endroit bien particulier où il n’aurait pas à la chercher … Un endroit où il était certain de ne pas la perdre … Un lieu où personne ne viendrait la prendre par mégarde … Ah mais bien sur, elle était rangée là, dans le seul objet que nul autre que lui n’avait le droit de porter, ses gantelets de Capitaine !

Il s’enquit de s’en emparer et de la relire à nouveau … Bla bla bla … le 9 Avril en la Chapelle du domaine des Cars en Limousin ! Boudoudiou ! Il aurait dû prêter plus d’attention à la date et au lieu. Fallait qu’il se bouge le fondement s’il ne voulait pas arriver en retard. Non pas qu’il soit adepte de ce genre de cérémonie qu’il avait la fâcheuse tendance à systématiquement refuser, mais là, il s’était promis d’y être présent. Un parchemin vierge, une plume, de l’encre, et un petit mot succinct à l’attention de la future promise, pour confirmer sa présence. Un pigeon saisi avec choix pour sa rapidité, et la réponse fut envoyée illico presto, en espérant qu’elle n’arriverait pas à sa destinataire après lui …

Une chemise et des braies propres collées dans sa besace, quelques denrées en nombre suffisant pour le trajet aller-retour, sa fidèle épée bien en place, sa cape azurée sur le dos, et à peine le temps pour le dire qu’il chevauchait déjà Storm en direction de ce Comté qu’il n’avait pas traversé depuis des lustres …

Du Maine, le Licorneux traversa la Touraine, puis le Berry pour parvenir enfin en Limousin. S’il avait été de bon augure que cela fusse au plus près, il se serait arrêté à Guéret, mais nannnnn … Il fallait que la Seigneurie se situe le plus au sud du Comté, près de Tulle … Enfin pas tout à fait, juste un peu avant en arrivant de Limoges. Toujours est-il qu’il parvint à ses fins, et apparemment à l’heure … Quoi que … Aucune heure n’avait été précisée sur l’invitation. L’aube plutôt fraiche avait laissé place à une journée agréable en ce début de printemps, et le Blondinet en avait profité pour se débarbouiller à l’onde de la Vézère. En d’autres circonstances, il en aurait profité pour y pêcher de quoi agrémenter son petit déjeuner, mais là, y’avait pas le temps pour flâner. Un peu de pain, une pomme et de l’eau fraîche constituèrent son habituel repas. Le temps de se changer pour paraître plus présentable, et il avait parcouru les deux dernières lieues au pas, pour ne pas trop se salir.

Enfin, il parvint devant ce qui lui semblât être le poste de garde. Comme à l’accoutumée, rien ne distinguait le Blondinet d’un quelconque autre visiteur. Seul un œil avisé et coutumier du fait, dénoterait sa cape azurée brodée de l’animal mythique. Mettant pied à terre, il attendit sagement qu’on vienne s’enquérir de sa présence. En cette journée, il ne devait pas être le seul à devoir se présenter aux portes du domaine. Y’avait plus qu’à patienter …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice
Intendante de Viam [PNJ]
avatar

Messages : 4

MessageSujet: Re: Un Ténébreux en plein jour ...   Mar 17 Avr - 13:34

Les domaines de la Carsenac étaient en ébullition depuis que leur maitresse avait proposé à une Licorneuse (combien y en avait-il donc ?) de faire célébrer son mariage dans la chapelle de la demeure vicomtale des Cars. Il fallait que tout soit prêt pour le grand jour... Les celliers de Viam et ses caves avaient même été mis à contribution, et la jeune Alice, propulsée à l'intendance du domaine après qu'Elric Lesang eut été affecté à la gestion des Cars, s'était trouvée avec fort à faire au cours des derniers jours.

Etait-ce éprouvant pour l'intendante ? Cela faisait bien deux ans qu'elle était entrée au service de la Vicomtesse, et elle avait pris l'habitude d'agir en toute liberté. Après tout, ses absences pour cause de service armé avaient amené la jeunette à apprendre à se débrouiller seule, d'abord avec l'aide et les conseils d'Elric. Puis elle avait volé de ses propres ailes... Jusqu'à se retrouver, en ce début d'avril 1460, à organiser avec cette sorte de mentor et de guide la réception du mariage d'une Comtesse mainoise. Pour la gamine errante qu'elle était encore un peu avant, c'était une ascension véritablement fulgurante que celle-là.

Mais, bien loin de ces considérations, la jeunette se contentait pour l'heure de rejeter d'un doigt nerveux une mèche blonde récalcitrante en arrière de son visage et de charger une charrette de divers colis au beau milieu de la cour de l'enceinte. Ce serait le dernier convoi en direction des Cars, pour assurer le ravitaillement pour les festivités suivant le mariage. Enfin, la cérémonie... Elle avait calculé qu'ils y seraient juste pour le début de la cérémonie. Cela permettrait de disposer de tout le temps de la messe pour ajuster les derniers préparatifs sur place, entre Elric et elle pour l'organisation et les autres gens de la maison pour la mise en oeuvre de leurs ordres. Elle était donc à un doigt du départ, quand l'un de ceux qui devaient l'accompagner jusqu'à la Vicomté la rejoignit et lâcha d'un air désinvolte, malgré l'effervescence qui ne quittait plus Viam depuis des jours entiers :


Alice ? Y'a un type au poste de garde. L'a la même cape que la vicomtesse sur l'dos. J'te parie qu'y s'est planté d'endroit.

Finis de préparer la charrette. J'vais voir, et s'il voulait aller aux Cars, j'l'y amènerai avec nous. On sera juste dans les temps. Bouge, faut qu'on soit prêts dès qu'je saurai pourquoi il est là.

Réponse rapide, pas trop de mots, la jeune intendante entendait bien ne pas perdre de temps. D'un pas aussi rapide qu'agile, elle parcourut la distance qui la séparait du poste de garde et, partant, du visiteur inattendu qui y patientait pour l'heure en la seule compagnie de sa monture. Un coup d'oeil suffit pour reconnaître la cape d'azur brodée d'un équin fameux autant que connu en la demeure. Après tout, la maitresse des lieux n'était-elle pas également de cet Ordre ? S'inclinant en une révérence mal assurée (car les politesses n'étaient guère son fort), la blonde entama à l'intention du blond :

Monseigneur ? Le bonjour. Je suis Alice, l'intendante du domaine de Viam. Puis-je quelque chose pour vous ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Newton

avatar

Messages : 2

MessageSujet: Re: Un Ténébreux en plein jour ...   Ven 20 Avr - 11:08

Il s’attendait à voir surgir un garde armé jusqu’aux dents et à l’air des mauvais jours, ou bien un laquais en habits endimanché, voire un domestique à l’œil hagard, mais que nenni … En fait, il fut interpelé par une aimable blondinette qui se fendit d’une révérence tout en lui offrant du Monseigneur … Avait-il donc l’air de l’un de ces amidonnés à la vêture bien soignée, dont la liste des titres présomptueux présumait de leurs possessions terrestres et matériels ? Fallait pas lui en vouloir à la petite, il est vrai qu’en une seigneurie, elle devait en voir passer des Seigneurs et autres Nobliots en tous genre.

Pour répondre à son hôtesse, il se courba donc légèrement tout en lui adressant un sourire qui se voulait des bons jours. Il est vrai que voir sourire le Ténébreux n’était pas commun, cependant, ce n’était pas pour autant qu’il ne savait pas être poli. Il faut dire que les turpitudes de la vie qui était la sienne, n’avaient pas été sans effet sur sa pauvre carcasse ainsi que sur son esprit. Il n’était pas de ceux qui étaient accaparés par les festivités, mais de ceux qui, bien au contraire, passaient le plus clair de leur temps sur les routes ou à guerroyer. Il n’était donc pas familier des us et coutumes de ce genre de réception, et rien que le fait d’avoir à se présenter en un lieu qui lui était inconnu le rebutait quelque peu.

Cependant, pour cette occasion bien particulière, il n’avait pas su dire non. Allez savoir pourquoi … Ils se connaissaient bien peu en fait, la future promise et lui. Ils avaient cependant des points en commun. De ceux que l’on n’explique pas, mais qui transparaissent au fil du temps et des rencontres … Et c’était juste pour cela qu’il avait dérogé à ses principes de ne pas participer à ce genre d’événements, lui, l’agnostique. Mais là n’était pas la question du moment, il se devait de répondre à la demoiselle qui se tenait devant lui.

Bonjour Damoiselle Alice. Veuillez donc me départir de ce titre dont vous m’honorez mais qui n’est pas mien. Je me présente, je me prénomme Ethan, et suis ici sur invitation de la Comtesse Karyaan qui m’a convié à ses noces.
Peut-être sauriez-vous m’indiquer où je dois me rendre pour y assister ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Ténébreux en plein jour ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Ténébreux en plein jour ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma première sortie en plein jour !
» Des voleurs de vélos en plein jour ?!
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» 1 blague par jour du Père Noël ^^
» 6eme jour de protéines pures et je n'ai pas le livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille Carsenac et de Rumet-Carsenac :: Seigneurie de Viam :: Le Domaine seigneurial :: Le poste de garde-
Sauter vers: