Domaines de la famille Carsenac et de Rumet-Carsenac en Limousin et Marche
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Je voudrais la connaître...

Aller en bas 
AuteurMessage
Eloin

avatar

Messages : 82
Localisation : Bourganeuf

MessageSujet: [RP] Je voudrais la connaître...   Mer 11 Avr - 21:09

    Je voudrais la connaître
    Savoir comment elle est
    Est-elle ou non bien faite ?
    Est-elle jolie ? Je voudrais...*


La journée était bien avancée lorsque l'abbesse toqua à la porte des appartements occupés par la future épouse, la veille des épousailles.
Arrivée elle-mesme quelques instants auparavant, elle avait juste pris un instant pour poser son maigre bagage dans le logement qui luy était dévolu en tant que chapelaine, avant de rejoindre le castel vicomtal.

La curiosité de voir à quoi pouvait bien ressembler la nouvelle comtesse de Beaumont-sur-Sarthe la tenaillait depuys qu'elle avait appris que celle dont elle officierait le mariage avait obtenu le comté qui fut si cher à la mère de sa filleule. L'abbesse était impatiente de discuter de visu avec la mainoise, afin de se faire sa propre idée de la nouvelle châtelaine de Beaumont, espérant in petto qu'icelle soit digne du fief qu'elle avait récupéré. Izarra était une femme possédant un grand charisme, et jamais elle n'avait croisé de dame qui puysse l'égaler dans son genre.

Et puys, il fallait dire qu'elle était également curieuse de rencontrer cette femme à la drôle de réputation, qui avait été plusieurs foys comtesse du Maine. Ce comté qui l'avait vue naître, près d'un demi-siècle auparavant, au seing duquel elle avait vécu de nombreuses années, s'y investissant tant en politique qu'en religion, gardait une place importante dans son coeur meurtri par les deuils, puisque c'est en Maine qu'elle avait rencontré Izarra, en Maine qu'elle avait découvert l'étendue de sa foy, en Maine encore, qu'elle était tombée amoureuse de celuy qui était devenu, quelques années après, son époux. De tout cela, il ne luy restait désormais que sa foy, qu'elle vivait pleinement depuys qu'elle avait prononcé les voeux entiers, ceux qui faisaient d'elle une moniale, et un prêtre de l'église aristotélicienne.

La journée était bien avancée lorsque l'abbesse toqua à la porte des appartements occupés par la future épouse, la veille des épousailles.
Arrivée elle-mesme quelques instants auparavant, elle avait juste pris un instant pour poser son maigre bagage dans le logement qui luy était dévolu en tant que chapelaine, avant de rejoindre le castel vicomtal.


*"Je voudrais la connaître", Patricia Kaas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistercien.forumactif.com
Karyaan

avatar

Messages : 19

MessageSujet: Re: [RP] Je voudrais la connaître...   Jeu 12 Avr - 10:26

La journée était bien avancée, Maelia n'était pas encore arrivée.
La Comtesse et sa suite étaient arrivée au matin, pour avoir toute une journée pour se reposer. Elle avait suivit le majordome dans tout le domaine pour la visite d'usage en attendant Sindanarie. Elle l'avait juste maudit, le fusillant du regard quand il osait poser ses yeux sur elle. Il avait fini par percuter après une heure à les trimballer et les avait conduit à leurs appartements.

Seule, elle avait juste envie d'être seule. Depuis qu'ils étaient partis du Maine, elle ne l'avait pas été une seule seconde et ça la pesait. Elle, l'ombre, le fantôme de brume. Elle qui d'ordinaire se fond dans la masse pour ne pas être. Elle, qui passe le plus clair de son temps dans son herboratum, ou se promène en forêt, effleurant les arbres du bout des doigts.
Elle était devenue une autre pour tenir une promesse.
Une autre, ou au contraire, elle-même... réellement elle. Accablée par le poids d'une culture où elle ne se reconnaissait pas entièrement. Tiraillée avec une autre qu'elle ne comprenait pas toujours.
Funambule, en équilibre précaire, c'est sur un fil ténu qu'un jour elle posa les yeux sur celui qui lui tendra une main et l'entrainera vers l'acceptation réelle de ce qu'elle est. Juste elle-même.

Capable tout, mais mue par une seule force, la justesse des choses et le respect des êtres, elle réussi, contre tout attente, à aller jusqu'au bout de cette promesse silencieuse.
Haït par ses opposants, adorée par ses partisans. Elle dit souvent que sa plus grande faiblesse est son infaillible fidélité. Mourir et servir. Certains la nomme la Catin de la Couronne, la Chienne Despotique car elle ne lâche rien, ne plie pas ou rarement sans raison. Roseau qui courbe pour mieux revenir en pleine face par la suite. On ne s'oppose pas à elle sans risque, voilà pourquoi certains la détestent temps.

Un seul a pris sur lui et est passé outre cette drôle de réputation. Un seul a su faire tomber le masque et a su voir au delà des choses. Et c'est à cet être unique que demain, elle s'unira. Elle lui a déjà donné son âme, demain elle lui offrira sa vie.
Debout, devant la fenêtre, vêtue d'une robe légère, cheveux d'ébène noués en une tresse banale, elle ne quitta pas les jardins des yeux quand on toqua à la porte.
Absorbée dans ses pensées, elle mit un temps à répondre, comme si le temps était ralenti, comme si tout était à présent enveloppé dans de la ouate douce et confortable.
Un seul mot enjoint la visiteuse à entrer. Quand celle-ci passa la porte, la Comtesse, debout, lui tournant le dos de trois quart, fixait toujours l'extérieur, visage calme et serein. Ses mains caressant tendrement son ventre arrondi comme pour calmer le tumulte qui prenait vie.
D'une voix posée, douce.


On dit souvent qu'on se rend compte que les choses nous manquent que lorsqu'on en est éloigné. Je dirais plutôt que c'est lorsqu'on les retrouve...

Reportant alors lentement son attention sur celle qui était entrée, posant sur elle ses yeux couleur de pluie, elle lui sourit simplement, restant un bref instant silencieuse. Puis, elle s'approcha et s'inclina légèrement.

Vous devez être Eloin Bellecour, je suis ravie de faire enfin votre rencontre.
Je pense que nous avons beaucoup de choses à nous dire...


Tendant sa main senestre, désignant les fauteuils, lui proposant alors de prendre place. Elle-même, s'approchant de l'un d'eux et s'y vautrant avec toute la douceur d'une femme qui porte un enfant.

Ouf... navrée je dois bien avouer que j'ai les chevilles en compote...
Oh... en parlant de compote... vous en voulez une ?
Pomme ou prune ?


Et de ce pencher vers un plateau d'argent comprenant les dites compotes accompagnées de gâteaux et d'une théière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin

avatar

Messages : 82
Localisation : Bourganeuf

MessageSujet: Re: [RP] Je voudrais la connaître...   Jeu 12 Avr - 20:51

L'abbesse pénétra donc dans la pièce, son regard tombant presque aussitôt sur la silhouette qui luy tournait presque le dos, la comtesse luy présentant son profil. Mince, élancée, brune flamboyante, la mainoise semblait aussi attirante que ce qu'elle-mesme ne le fut dans sa prime jeunesse, avant que son corps n'accuse le poids des ans, avant que son visage ne se pare de rides.

A l'inclinaison qui luy fut adressée, elle répondit par un bref mais respectueux hochement de teste.


C'est bien moy, Vostre Grandeur, enchantée de faire vostre connaissance.

Un sourire amusé naquit sur ses lèvres lorsqu'elle vit son interlocutrice s'avachir sur un fauteuil, se rappelant sa propre gestation, bien des années plus tost. Etonnante coïncidence, tout de mesme, qui l'amenait à encontrer la nouvelle comtesse de Beaumont-sur-Sarthe portant la vie ; alors qu'elle avait connu Izarra quelques jours à peine après qu'icelle ait mis au monde des jumeaux dont sa filleule était seule survivante...

Elle s'installa face à la comtesse, puys secoua la teste, avant de décliner l'invitation à se restaurer qui luy était faite.


Mercè, mais je n'ai point faim. J'ai pris le temps de me restaurer à mon arrivée... Pour vos jambes, ce sont certainement des varices, nombre de femmes souffrent des membres inférieurs en fin de grossesse. Vous devriez consommer de la bourse à pasteur, à raison de deux à trois décoctions par jour. Et n'hésitez point à dormir avec les jambes surélevées, si vous le pouvez.

Le médecin reprenait le pas sur la femme de foy, mais c'était plus fort qu'elle. Eloin avait suffisamment souffert des jambes durant sa grossesse pour ne point donner les quelques astuces qu'elle avait apprises sur le sujet aux autres femmes grosses qu'elle encontrait. Elle se retint cependant de luy recommander le repos, cette femme-là semblait avoir la bougeotte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistercien.forumactif.com
Karyaan

avatar

Messages : 19

MessageSujet: Re: [RP] Je voudrais la connaître...   Lun 16 Avr - 10:19

Elle prit une compote de pomme et la dégustait tout en écoutant son interlocutrice.
Haussant un sourcil, amusée des conseils que celle-ci lui prodiguaient. Ça lui faisait toujours cet effet là quand quelqu'un lui donnait des trucs et astuces en soin. En même temps, ce n'est pas écrit sur son front qu'elle est soigneuse herboriste et ça de mère en fille.
Et puis c'est comme ça aussi qu'elle avait rencontré Cerridween de Vergy, un jour en taverne à Limoges, quand un homme blessé était entré et qu'ensemble elles l'avaient soigné, chacune à sa manière, débattant de ce qui était le mieux et quand et comment.


Merci beaucoup pour vos conseils, néanmoins je préfère mes tisanes d'orties et de mélilot, ainsi que l'huile essentielle de menthe poivrée avec un soupçon de citron. Chacun ses recettes, et je serais ravie d'échanger sur ce sujet là car apparemment vous ne semblez pas être novice en la matière.

Finissant sa compote, elle se servit une tasse de tisane diffusant une légère odeur de myrtille.

Vous êtes sure que vous ne voulez rien ?

Reposant la théière, elle se mit à siroter sa tasse fumante, ses yeux couleur de pluie posés sur celle qui lui faisait face. Croisant les jambes en mode tout confort, coude sur les accoudoirs, les deux mains enserrant la tasse comme pour se réchauffer.
Ambiance calme et sereine, ça ne pouvait que lui faire du bien à la Sorcière qui sortait de six mois de règne en temps de guerre et d'un voyage assez tumultueux qui, malheureusement, n'était pas encore fini.


Alors dites moi. Avez vous des questions ? Comment les choses vont se déroulées ? Avez vous des objections, des volontés à nous soumettre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin

avatar

Messages : 82
Localisation : Bourganeuf

MessageSujet: Re: [RP] Je voudrais la connaître...   Jeu 19 Avr - 20:31

Un nouveau sourire naquit sur les lèvres de l'abbesse lorsque la comtesse évoqua d'autres décoctions pour soigner ses maux de jambes. Ainsi avait-elle face à elle une femme versée dans l'art des plantes, certainement avait-elle appris cela de sa mère, puisque ce genre de savoir ne se transmettait guère que par les femmes. Elle, pour sa part, l'avait appris ainsi, mais point par sa mère, puisque c'était au couvent qu'elle avait passé toute son enfance, élevée par les moniales qui l'avaient recueillie à la porte de leur monastère, un froid matin d'hiver...

En effet, j'ai de suffisantes connaissances en herboristerie pour pouvoir soigner les maux les plus courants. Pour le reste, le séminaire de médecine que j'ai suivi et obtenu au seing du couvent lescurien de Rouen compense les quelques lacunes que je pourrais avoir.

Un hochement de teste répondit à la question de la future épouse.

Non mercè, pour le moment je n'ai point soif... Et bien... Parlez-moy de vous, de vostre promis, dictes-moy tout ce que vous jugerez bon de me faire savoir, cela me permettra de mieux adapter la liturgie de la cérémonie d'épousailles.

Ou comment faire comprendre avec diplomatie à son interlocutrice qu'elle ne la connaissait pour ainsi dire presque pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistercien.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Je voudrais la connaître...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Je voudrais la connaître...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "je voudrais avoir la peau noire !"
» je voudrais avoir des infos sur les prix de calopsittes EAM?!!!
» technique du plastique fou
» je voudrais savoir si il y a des gens dans mon cas
» Est-il plus facile de connaître autrui que de se connaître soi-même ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille Carsenac et de Rumet-Carsenac :: Vicomté des Cars :: Terres des Cars :: Village des Cars-
Sauter vers: