Domaines de la famille Carsenac et de Rumet-Carsenac en Limousin et Marche
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'arrivée des soeurs de Rumet

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaisy
Famille de Rumet
avatar

Messages : 12

MessageSujet: L'arrivée des soeurs de Rumet   Sam 3 Avr - 14:50

Elles avaient finies par tout charger, priant pour ne rien oublier, vérifiant au moins trois fois pour s’assurer que tout ce qui se trouvait sur les listes dressées par Kaisy étaient bel et bien dans les deux chariots, puis, elles avaient prises la route.

Heureusement, le soleil printanier était au rendez-vous !

Pendant le voyage, elle avait beaucoup réfléchie. Que de questions demeuraient en suspens !
Pourquoi leur père, leur avait-il caché la présence de cette sœur… Pour Kaisy, seul le lien du sang parlait et il en coulait dans les veines de cette jeune femme… Qui plus est, il était au moins à moitié le même que le sien !

Peut-être que leur père avait caché sa naissance en raison de l’illégitimité de cette dernière ou encore, peut-être qu’il l’avait toujours écarté de Mai, de Bruenor et d’elle parce qu’elle était sa préférée…

Tout ce qu’on lui avait raconté sur elle, était qu’elle était noble et cette noblesse faisait peur à Kaisy… Serait-elle à la hauteur des attentes de sa nouvelle sœur… s’entendraient-elles bien… les accueillait-elles par simple charité ou encore pour libérer une certaine conscience quand à un lourd sentiment de responsabilité face à elles… sans doute de par sa noblesse, avait-elle reçue une éducation digne de son rang alors qu’elle, Kaisy, avait toujours été rebelle quant à cette option que tentait de lui imposer son père, préférant de beaucoup, materner son frère et sa sœur, suite à la santé déclinante de sa mère dans ses derniers temps de vie. Peut-être même qu’elle trouverait que Kaisy manquait de culture, n’ayant même pas fait sa pastorale et encore moins reçu le baptême selon les préceptes d’Aristote.

Elle sortait ses griffes dès qu’il s’agissait de son frère ou de sa sœur et pourtant si elle se sentait menacée d’une quelconque façon… elle se repliait… seule stratégie qu’elle était capable d’adopter pour ce qui la concernait.

Elles arrivaient enfin devant le poste de garde. Doucette veillait sur Mai à l’arrière du chariot…

Lorsqu’elle arriva au poste de garde, elle leva la tête et admira le domaine dans son ensemble, bien qu’angoissée par l’avenir qui s’offrirait à elles.

Éclair, son fidèle cheval s’arrêta, comme s’il ressentait toutes les craintes qui envahissaient sa jeune maîtresse.

Elle se retourna, regarda Doucette qui lui adressa un sourire accompagné d’un clin d’œil complice, qui se voulait encourageant, baissa les yeux vers Mai qui dormait à poings fermés, Chippie, le furet, endormi confortablement au creux des bras de la petite lorsque soudain, Tom et Betty, que l’arrêt avait réveillés, décidèrent de sauter dans l’herbe afin de soulager un besoin naturel…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Maud
Famille de Rumet
avatar

Messages : 3

MessageSujet: Re: L'arrivée des soeurs de Rumet   Dim 4 Avr - 20:34

La lunatique Mai Maud se dorait le visage au soleil alors que c’était le moment du grand départ pour les Terres de Viam. Voilà déjà qu’il fallu tout vérifier par trois fois les listes que Kaisy avait elle- même dresser. Encore charger le tout dans deux chariots distincts. Rah la la ! Déménageaient t- ont définitivement à Viam ou quoi ? Qu’en penserait cette nouvelle grande soeur de les voir ainsi débarquer avec tout leur charabia ? De toute évidence Kaisy semblait nerveuse de cette première rencontre. Après tout Sindanarie était une grande Dame de la Noblesse. Et les nobles, c’est bien connu ... “Ils sont comment les nobles ?” avait-elle demander à Doucette la gouvernante. Mais trêves de réflexions, on la rappelait à l’ordre l’empressant de monter dans le charriot pour ce voyage.

Tout le long du voyage, sous le regard bienveillant de Doucette, elle avait dormi avec Chippie dans les bras. Le charriot s’arrêta devant le poste de garde où Tom et Betty trainaient dans l’herbe pour se soulager un peu de la route. Voilà la vision qu’elle avait quand elle se réveilla.

Nous sommes arrivées ? Zut, j’ai manquer tout le paysage des chemins à travers le Limousin dans les Terres de Viam ... Comment vais-je savoir me retrouver maintenant quand je m’évaderai à votre insu à toutes les deux ?

Il fallait bien plaisanter un peu pour détendre l’atmosphère, quoi que à demi sérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elric Lesang
Intendant des Cars [PNJ]
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: L'arrivée des soeurs de Rumet   Sam 10 Avr - 23:01

Elric était confortablement enroulé dans une longue cape sombre, profitant des rayons du Soleil adossé aux murs d'enceinte de la demeure de Viam. La matinée était calme. Très calme. Il n'y avait qu'à attendre... Attendre que surgissent enfin celles qui, avec leur frère et leur mère, avaient éloigné deux amis plus soudés que les doigts d'une main. Elric et Eleuthère. Connaissaient-elles seulement cet aspect-là de la vie de leur père ? Faudrait-il leur apprendre qui il avait été avant de se ranger ?

Et voilà un chariot. Pouvait pas être autre chose que ce qu'il attendait. Ca devait être celui des demoiselles de Rumet. A priori, trois personnes dedans. Non, deux. Et une cavalière. Ca correspondait avec ce qu'annonçait la lettre. Les deux soeurs, la gouvernante. Le chariot se rapprocha, comme tout chariot qui se respectait. Et il parvint même jusqu'au poste de garde à l'entrée de la demeure de Viam. Se redressant, histoire d'avoir bonne contenance, Elric s'avança, avant de se retrouver face à l'Abomination Absolue.

Oh non. Oh non. Des chiens. Il n'aimait pas les chiens. Ca demandait du temps et de la patience, et plus ça allait, moins il avait de l'un et de l'autre. Ca sentait plus mauvais qu'un cheval, c'était exubérant et collant, ça bavait, ça faisait des tonnes de chiots, et ça mangeait pour quatre. Z'auraient à s'en occuper, les d'moiselles, d'leurs cabots. Ca, c'tait sûr, lui n'ferait pas d'efforts pour eux. D'autant qu'ils commençaient par... Rah ! Par se soulager droit d'vant l'entrée. Ben bravo. Ca commençait bien, c't'affaire...

Autant dire que tout le calme d'origine s'était envolé, remplacé par un bouillonnement visible uniquement dans les sombres prunelles de l'intendant, brusquement devenues glaciales. Au prix d'un effort qu'il n'espéra pas trop visible, l'homme s'inclina légèrement et commença, d'une voix posée :


Mes Dames. Kaisy et Mai Maud de Rumet, je suppose ? Elric Lesang, intendant du domaine.

Rien que cette entrée lui ôtait toute envie d'envoyer un clin d'oeil grivois à la gouvernante. Pourtant, en général, il ne se privait pas. Et la plus jeune des deux soeurs lança une phrase. Malgré lui, l'intendant esquissa un sourire. Ca, c'était de l'Eleuthère tout craché. Et, en regardant bien leurs visages, il y avait effectivement quelque chose du Carsenac dans ces jeunes frimousses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Maud
Famille de Rumet
avatar

Messages : 3

MessageSujet: Re: L'arrivée des soeurs de Rumet   Dim 11 Avr - 5:16

L’intendant se présentait aux damoiselles ainsi qu‘à la gouvernante. Voilà bien un spectacle des plus honteux, quoi que naturel tout de même. Serrant Chippie tout contre elle, n’hésitant pas à sortir la première du charriot allant faire face à l’homme qui les recevait. La bestiole baillait à grande greule alors que Mai n’en était que plus rayonnante de cette longue sieste. Lorsqu’elle fit face au Messire vêtu de sa sombre cape, elle ne put que davantage en découvrir ses traits alors qu’un sourire se dessinait à ses lèvres. Presque indécemment, l’observant attentivement avec une légère impression familière de déjà vu. Tout en plongeant son regard dans celui de l’Intendant, s’adressant à lui:

Messire Elric Lesang, me laisserez-vous aller me balader à grande chevauchée en les Terres de Viam sans que ces deux Dames ne m’en empêchent ?

La jeunotte se tenait bien droite, le menton très légèrement relevé avec un seul sourcil arqué attendant une réponse affirmative. La négation ne faisait pas parti de ses choix de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaisy
Famille de Rumet
avatar

Messages : 12

MessageSujet: Re: L'arrivée des soeurs de Rumet   Dim 11 Avr - 16:27

Lorsqu'elle eut repris le contrôle des chiens avec l'aide de la gouvernante, Kaisy allait tendre la main à l'intendant qui se présentait tout en s'avançant vers elles, lorsqu'elle fut interrompue par sa jeune soeur qui descendit du charriot pour prendre l'intendant d'assaut.

Non mais quel sans-gêne Mai! Mais laisse donc respirer ce brave homme un peu.

Puis, s'adressant à Elric...

Veuillez lui pardonner messire Elric... elle manque encore un peu d'éducation dû à son jeune âge!

Kaisy adressa à sa soeur, un regard qui en disait long sur les conséquences qu'elle subirait si elle ne modifiait pas immédiatement son comportement.

Je suis enchantée de vous rencontrer enfin! Mon jeune frère m'a tant parlé de vous. Permettez-moi d'oser espérer que nous ferons "bon ménage" si je puis m'exprimer ainsi. Sachez que vous pouvez compter sur mon entière collaboration.

Spontanément, elle lui adressa un magnifique sourire... presque naïf... avant de se retourner et de lui présenter sa gouvernante, Doucette, qui demeurait légèrement en retrait derrière sa maîtresse, un peu timide.

Je constate à vous voir aussi étonné, que nos petits animaux semblent vous inquiéter... Ne craignez rien, ils sont sages et dociles et nous nous en occupons nous-mêmes adéquatement.

Bien sûr, comme il s'agit d'un environnement nouveau pour eux, il faudra sans doute compter sur une période d'adaptation, tout comme pour nous.


Sachez messire que je ferai tout mon possible, de même que Doucette, pour vous faciliter les choses!

Elle tourna la tête vers Mai avant de se retourner à nouveau vers Elric...

Et si cette petite diablesse vous cause quelque souci... n'hésitez surtout pas à m'en avertir et je prendrai les mesures qui s'imposent pour que cela ne se reproduise pas!

Simultanément, Tom et Betty vinrent se placés de chaque côté d'une des jambes de l'intendant et prirent place sur leur arrière-train bien sagement, comme s'ils l'avaient déjà adoptés spontanément.

Kaisy informa l'intendant que le reste de leur affaires leur parviendrait d'ici un jour ou deux. Elles n'avaient pris que l'essentiel pour le voyage, lui affirma-t-elle alors qu'Elric remarqua que Doucette, levait les yeux au ciel tout en poussant un soupir qui en disait long...


Mais dites-moi, messire Elric...

Pardonnez-moi de vous poser cette question, mais... Euh... j'ai grand hâte que nous puissions allez nous rafraîchir avant de renconter qui que ce soit.

Après cette longue route, nous devons avoir une de ces mines à faire peur à quiconque nous croiserait dans cet état...


Soudain, elle le regarda, un peu rougissante, ne craignant d'avoir offusqué l'homme de par sa demande pourtant toute naturelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elric Lesang
Intendant des Cars [PNJ]
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: L'arrivée des soeurs de Rumet   Mar 13 Avr - 11:54

Et, contrairement à toute attente, ce fut la plus jeune des deux soeurs qui bondit à bas du chariot comme un diable hors de sa boite pour lui demander s'il l'empêcherait de s'échapper du domaine. Délicieuse petite. Le début de sourire de l'intendant se fit plus net, et une lueur d'amusement passa dans son regard. Il y avait bien du Carsenac dans ce petit bout, et pas que dans la frimousse. Il eut à peine le temps de marmonner "De toute façon, ce n'est pas à moi de vous en empêcher ou de décider ce qui est bon pour vous" (ce qui était une manière presque pas détournée de lui signifier qu'il ne l'en empêcherait absolument pas, et qu'au contraire il encouragerait peut-être ce genre de comportement) que la grande soeur reprenait la petite et la tançait vertement. Ca allait être un peu moins drôle avec elle... Quel âge pouvait-elle bien avoir ? Assez pour se soucier de l'éducation de sa cadette, comme ses phrases suivantes le lui apprirent. Beaucoup plus jeune que Sindanarie, par contre. Un peu plus vieille que Bruenor, probablement.

Focalisant son attention sur le discours de l'ainée des soeurs, il hocha la tête pour ponctuer ses phrases. Bon ménage, il ne savait pas si ce serait le cas, mais il pourrait essayer. Au moins, ni l'une ni l'autre ne le prenait de haut. Et en plus, elles s'occupaient de leurs clébards. Magnifique. Pis... Ah, information intéressante. La gouvernante s'appelait Doucette. Marrant. C'tait p't'être un surnom, mais ça lui allait plutôt pas mal. Un coup d'oeil appréciateur pour vérifier. Moui, pas mal du tout. Intéressant, donc. Bilan du discours jusque là : tout allait bien, elles n'allaient pas l'envahir totalement, et elles étaient prêtes à la conciliation. Parfait. Si c'était comme ça, il n'aurait pas trop à s'en faire, ça irait à peu près tout seul.

Et hop, l'ainée était repartie dans une remarque assassine sur la petite. Cette fois, l'intendant prit le temps de caser :


Vous savez, c'est pas si mal d'vouloir chevaucher, ça forge le caractère... J'pense qu'elle ne me fera pas de soucis.

Suivirent quelques informations d'ordre pratique, soigneusement notées dans un coin de la mémoire de l'intendant alors qu'il flattait légèrement, un sourire contraint sur le visage, les chiens qui le cernaient. Oui, il se sentait cerné quand il y avait deux chiens près de lui, allez comprendre... Reste arriverait plus tard. Moarf. Z'allaient peut-être envahir l'château, après tout... Mais comme la p'tiote était d'plus en plus souvent en voyage, ça poserait pas trop d'soucis si elles devaient se disputer. Toujours ça... Et dernière sortie. C'tait pas faux, z'allaient pas rester sous les remparts pendant des décennies non plus. Sans relever l'allusion à la mine, qui aurait pu être bien pire, Elric reprit :

Je vous en prie, c'est normal. Des chambres et quelques pièces ont été aménagées pour vous à l'étage. J'vais vous y mener. Vous voulez que je vous fasse préparer quelque chose à manger ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Maud
Famille de Rumet
avatar

Messages : 3

MessageSujet: Re: L'arrivée des soeurs de Rumet   Jeu 15 Avr - 15:39

Mai releva un sourcil aux propos de son ainée quant à son éducation. N’était-ce pas elle qui s’en chargeait de toute façon ? M’enfin c’était Kaisy quoi ! Quant à ce regard inquisiteur, elle n’en avait pas peur. C’est plutôt un regard défiant qu’elle jeta à sa soeur. D’autant plus que Messire Elric ne semblait aucunement s’opposer à quelque chevauchée que ce soit. Il semblait même l’encourager.

Quoi qu’il en soit, la jeune brunette laissa les grands discuter des détails de leur arrivée alors qu’elle s’affairait à scruter discrètement les alentours. Certes ils étaient sous les remparts mais que ce cachait-il de part et d’autre de ce mûr. Elle avait sombrer dans un sommeil profond tout le long du voyage ce qui lui avait fait manquer tout le paysage limousin. La curiosité n’étant pas un peché, elle se promettait déjà l’explorer ces Terres de part et d’autre. Puis son attention se reporta sur la proposition de Messire Elric.


Avec joie ! Je me meurt de faim !

Puis Mai fit face à sa soeur en un sourire espiègle, relevant un sourcil l’air de la défier de la corriger à nouveau. Chipie se réfugia autour du cou de Mai Maud sous sa tignasse prête à suivre les pas de sa maîtresse. Se reprenant en vitesse histoire d’éviter toute représailles, ne laissant pas le temps à Kaisy d’en placer une:

Je vous remercie Messire Elric pour vos attentions, nous vous suivons avec joie.

Ronchonnant quelque peu, la jeune soeur échappa entre ses dents une remarque qui lui était tout à fait de la plus haute importance afin de mieux s’évader du giron maternelle de sa soeur:

... J’espère qu’on est pas dans la même chambre au moins ...

Elle baissa la tête pour constater que Tom et Betty étaient chacun tout près de l’Intendant. Étrangement, ils semblaient bien l’aimer déjà de toute évidence ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée des soeurs de Rumet   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée des soeurs de Rumet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Session hiver 2011 des ateliers "Rivalités entre frères et soeurs"
» Italie: reprise des recherches de soeurs jumelles enlevées par leur père, qui s'est suicidé (4ème jour de recherche)
» L'Arrivée de Chelsea (Pukifee Ante)
» Atelier "Frères et soeurs sans rivalités"
» "Y'a t-il des soeurs..." ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille Carsenac et de Rumet-Carsenac :: Seigneurie de Viam :: Le Domaine seigneurial :: Le poste de garde-
Sauter vers: